Correction du 1BTP3

Observation des plans de Bénioff de deux zones de subduction.

Subduction

Le moteur de la subduction.

On observe l’épaisseur de la croûte océanique et celle du manteau lithosphérique au fur et à mesure que l’on s’éloigne de la dorsale. Plus la lithosphère océanique est loin de la dorsale, plus elle est âgée, plus elle est épaisse. C’est le manteau lithosphérique qui s’épaissit.

Pour la coupe 1 :

d = [(2,9 X 6) + (3,3 X 4)] / 10

d = (17,4 + 13,2)/10

d = 3,06

Pour la coupe 2 :

d = [(2,9 X 6) + (3,3 X 27,5)]/33,5

d = (17,4 + 90,75)/33,5

d = 3,23

pour la coupe 3 : d = 3, 26

 

Plus la lithosphère océanique est vieille, plus elle est dense. Sa densité peut dépasser celle de l’asthénosphère. En appliquant les principes de physique, à partir du moment où la lithosphère est plus dense que l’asthénosphère, elle peut s’enfoncer.

 

En 100 Ma (de 50 à 150 Ma), la densité de la lithosphère augmente de 0,03 ; pour atteindre la densité de l’asthénosphère, elle doit augmenter de 0,02. Elle atteint cette valeur au bout de 66,7 Ma.

Donc la lithosphère océanique peut s’enfoncer dans l’asthénosphère à partir de 116,7 Ma.

×