Correction du test n°2.

  1. Les symbioses :
  1. Modifient un des deux organismes associés.
  2. Sont induites par des virus.
  3. Sont sources de diversité.
  4. Modifient systématiquement le génome des organismes.

 

  1. Les gènes du développement :
  1. Sont les mêmes chez tous les êtres vivants.
  2. Sont très différents entre des espèces proches.
  3. Peuvent être très similaires entre des organismes différents.
  4. Sont présents en même nombre chez tous les organismes.

 

  1. Le chant des Oiseaux :
  1. Est uniquement d’origine génétique.
  2. S’acquiert chez l’adulte.
  3. Est unique pour chaque individu bien que présentant des caractéristiques communes à l’espèce.
  4. S’acquiert même si l’individu est isolé des autres membres de son espèce.

 

  1. Les modifications du génome peuvent résulter :
  1. D’hybridations entre organismes.
  2. De l’action de gènes du développement.
  3. D’un apprentissage.

 

  1. Les organismes polyploïdes :
  1. Sont toujours des hybrides de deux organismes de deux espèces différentes.
  2. Sont des espèces créées par l’Homme.
  3. Résultent d’anomalies dans la fécondation.
  4. Résultent d’agents mutagènes de l’environnement.

 

  1. Une espèce est :
  1. Une population d’individus se ressemblant uniquement.
  2. Une population isolée génétiquement d’une autre.
  3. Un concept variable selon l’organisme étudié.
  4. Un concept qui n’a pas changé au cours de l’histoire de la biologie.

 

 

  1. La sélection naturelle :
  1. S’effectue sur certains individus, purement au hasard ;
  2. Explique l’adaptation des populations aux conditions du milieu dans lequel elles vivent ;
  3. Est le seul facteur pouvant expliquer l’évolution d’une population ;
  4. Modifie le génome des individus.

 

 

  1. La forte diminution de l’effectif d’une population provoque :
  1. Une diminution systématique de la fréquence des allèles ;
  2. Une augmentation de la fréquence des allèles conférant un avantage ;
  3. Une diminution de la fréquence des allèles conférant un avantage ;
  4. Une variation aléatoire de la fréquence des allèles.
×