Correction du DM3

Génétique et évolution : un regard sur l’évolution de l’Homme. Eléments de correction.

Critères

Indicateurs (éléments de correction)

Eléments scientifiques issus des documents :

Document de référence :

  • Les Néandertaliens, Cro-Magnon et les Hommes modernes ont un ancêtre commun qui n'est pas celui du Chimpanzé.
  • Les Néandertaliens ont un ancêtre commun qu'ils ne partagent pas avec l'Homme actuel et l'Homme de Cro-Magnon
  • Les Hommes de Cro-Magnon font partie de la même espèce que les Hommes actuels.

 

Document 1 :

  • Les caractéristiques morphologiques des Néandertaliens et des Homes modernes sont très proches ; seule la capacité crânienne des Néandertaliens est supérieure (1600 cm3) à celle de l’Homme moderne (1400 cm3).
  • L’Homme moderne produit des outils plus fins que les Néandertaliens.

 

Document 2a :

  • Les 8 Néandertaliens possèdent la même séquence pour les 27 nucléotides ;
  • Les Hommes de Cro-Magnon et les Hommes actuels ont la même séquence pour les 27 nucléotides et présentent trois différences avec celle des Néandertaliens en position 4, 14 et 26.
  • Les Hommes actuels et de Cro-Magnon ont un ancêtre commun exclusif qu’ils ne partagent pas avec les Néandertaliens, ils font partie de la même espèce.

 

Document 2b :

La comparaison des séquences homologues constitué de 345 nucléotides révèle que :

  • La séquence du Chimpanzé est celle qui présente la plus grande différence avec toutes les autres (de 17 à 18 %)
  • Les séquences des 3 Néandertaliens ont entre 0 et 2 % de différences entre elles alors qu'elles ont une différence de l'ordre de 7 % avec les Hommes de Cro-Magnon et actuel.
  • Les Hommes de Cro-Magnon n'ont pas plus de différences avec les Hommes actuels que les Hommes actuels entre eux.

 

Document 3 :

  • La séquence d'ADN mitochondrial extraite de la phalange trouvée à Denisova est nettement plus proche de celle des Homo sapiens et des Néandertaliens qu'elle ne l'est de la séquence du Chimpanzé. Cela indique que l'individu possédant cette phalange appartient à la lignée humaine.
  • Vu son âge (30 000 à 50 000 ans), il devait appartenir au genre Homo.

 

Document de référence :

  • L'arbre indique qu'il y a eu un dernier ancêtre commun aux Néandertaliens, à Homo sapiens et à Denisova,
  • Ce dernier ancêtre commun a donné naissance à deux branches, celle de Denisova d'une part, celle des Néandertaliens et des Homo sapiens d'autre part.

Eléments scientifiques issus des connaissances acquises

  • Homme et Chimpanzé partagent un ancêtre commun récent.
  • Le genre Homo regroupe l'Homme actuel et quelques fossiles qui se caractérisent notamment par une face réduite, un dimorphisme sexuel peu marqué sur le squelette, un style de bipédie avec trou occipital avancé et aptitude à la course à pied, une mandibule parabolique, etc.
  • Production d'outils complexes et variété des pratiques culturelles sont associées au genre Homo, mais de façon non exclusive.
  • Construction précise de l'arbre phylogénétique du genre Homo controversée dans le détail.

Eléments de démarche

 

Problématique :

Les Néandertaliens, les Hommes modernes et l’Homme de Denisova appartiennent-ils à 3 espèces différentes ?

Démarche en 2 points :

  • Les Néandertaliens forment un groupe à part dans l'évolution de l'ADN mitochondrial. Cette évolution a été indépendante de celle de l'ADN des Hommes actuels et de Cro-Magnon : Hommes modernes et Néandertaliens appartiennent à 2 espèces différentes.
  • Toutes les données sur l'ADN mitochondrial suggèrent que l'homme de Denisova appartient à une 3ème espèce d'Homo.
 
×