Lexique du thème 1.

Chapitre 1 : La photosynthèse : de l’énergie lumineuse à l’énergie chimique.

APG : (Acide PhosphoGlycérique) molécule organique à trois atomes de carbone, premier produit de la

photosynthèse formé par incorporation du CO 2 .

ATP : (Adénosine Tri-Phosphate) : molécule organique phosphorylée, produite lors de la photosynthèse,

des fermentations et de la respiration cellulaire. Son hydrolyse est couplée à de nombreuses activités

cellulaires comme les synthèses de molécules et les mouvements.

Chlorophylle a : pigment photosynthétique de couleur verte, situé dans la membrane des thylakoïdes des

chloroplastes. Seul pigment capable de convertir l’énergie lumineuse en énergie chimique au cours de la

photosynthèse.

Chloroplaste : organite compartimenté spécialisé dans la réalisation de la photosynthèse.

Cycle de Calvin : voie métabolique cyclique se déroulant dans le stroma des chloroplastes, et assurant la

production de molécules organiques au cours de la photosynthèse.

Granum : empilement de thylakoïdes observable dans les chloroplastes.

Phase chimique : phase de la photosynthèse se déroulant dans le stroma des chloroplastes, utilisant les

produits de la phase photochimique (RH 2 et ATP), et permettant l’incorporation du carbone du CO 2 dans les

molécules carbonées organiques.

Phase photochimique : phase de la photosynthèse se déroulant au niveau de la membrane de

thylakoïdes, et assurant la conversion de l’énergie lumineuse en énergie chimique sous forme de composés

réduit RH 2 et d’ATP.

Pigments : substance absorbant sélectivement certaines radiations du spectre de la lumière blanche,

donnant ainsi une couleur à l’objet qui la contient.

RH 2  : nom générique donné à divers composés réduits formés à l’issue de la phase photochimique de la

photosynthèse et apportant les atomes d’hydrogène nécessaire aux réactions de la phase chimique.

RuBP : (RibUlose-1,5- bisphosphate) glucide à 5 atomes de carbone sur lequel se fixe le CO 2 incorporé

au cours du cycle de Calvin.

Spectre d’absorption : quantité de lumière absorbée par un matériau ou une solution en fonction de la

longueur d’onde.

Stroma : compartiment liquidien des chloroplastes dans lequel se déroule la phase chimique, ou cycle de

Calvin.

Thylakoïde : sous-compartiment des chloroplastes impliqué dans la collecte de l’énergie lumineuse et sa

conversion en énergie chimique sous forme d’ATP et de RH 2 .

Chapitre 2 : Respiration cellulaire, fermentations et production d’ATP.

Anabolisme : ensemble des réactions biochimiques conduisant à la synthèse de molécules organiques complexes à partir de molécules plus simples et au stockage d’énergie.

 

ATP : Adénosine Tri-Phosphate. Molécule organique phosphorylée, produite lors de la photosynthèse, des fermentations et de la respiration cellulaire. Son hydrolyse est couplée à de nombreuses activités cellulaires comme les synthèses de molécules et les mouvements.

 

Catabolisme : ensemble des voies de dégradation de molécules d’origine alimentaire ou de réserve conduisant à la libération d’énergie utilisée pour synthétiser de l’ATP.

 

 

Chaîne respiratoire : ensemble de molécules de la membrane interne des mitochondries, assurant un transfert d’électrons d’un donneur, R’H2, à un accepteur, O2, grâce à une succession d’oxydoréductions.

 

Cycle de Krebs : voie métabolique cyclique se déroulant dans la matrice des mitochondries, et assurant une oxydation complète de l’acide pyruvique, couplée àla production d’ATP et de composés réduits R’H2.

 

Fermentation : voie métabolique cytoplasmique de dégradation incomplète du glucose. Toute fermentation comprend la glycolyse, consommatrice d’un oxydant R’, puis une phase de régénération de cet oxydant.

 

Glycolyse : voie métabolique cytoplasmique commune à la respiration et aux fermentations, permettant une synthèse d’ATP couplée à l’oxydation partielle du glucose en acide pyruvique.

 

Hyaloplasme : cytoplasme sans les organites.

 

Métabolisme : ensemble des réactions enzymatiques qui se déroulent au sein d’un être vivant et plus spécifiquement dans ses cellules et dans son milieu intérieur.

 

Mitochondrie : organite impliqué dans la production d’ATP au cours de la respiration cellulaire.

 

Respiration : voie métabolique de dégradation complète du glucose, couplée à une importante synthèse d’ATP. La respiration comporte la glycolyse cytoplasmique et des étapes mitochondriales nécessitant de l’O2.

Chapitre 3 : Consommation et régénération de l’ATP dans la cellule musculaire.

Actine : protéine produite en grande quantité par les cellules musculaires, formant des myofilaments fins.

 

Glycogène : macromolécule constituée d’unités de glucose, forme de stockage du glucose dans les cellules animales.

 

Myofibrille : structure contractile allongée de nature protéique, présente dans le cytoplasme des cellules musculaires, constituées d’une succession de sarcomères.

 

Myofilament : filament protéique fin d’actine ou filament protéique épais de myosine. Les myofilaments sont les constituants essentiels des myofibrilles et sont responsable de la contraction musculaire.

 

Myosine : protéine produite en grande quantité par les cellules musculaires, formant des myofilaments épais. La myosine est un moteur moléculaire dépendant de l’ATP.

 

Phosphocréatine : molécule organique présente dans le cytoplasme des cellules musculaires, capable de céder un groupement phosphate à l’ADP pour la production d’ATP.

 

Sarcomère : structure contractile élémentaire des myocytes, constituée de myofilaments fins d’actine et de myofilaments épais de myosine.

Date de dernière mise à jour : 29/11/2016

×