Correction du DS3

ÉNERGIE ET CELLULE VIVANTE

Critères

Indicateurs

Eléments scientifiques issus des documents

Document 1 :

  • La pompe Na+/K+ maintient le déséquilibre ionique (ou différence de concentration).
  • La pompe Na+/K+ fonctionne en utilisant de l’ATP.

Document 2 :

  • En présence de cyanure, la consommation en O2 du neurone cesse.

Document 3 :

  • Après addition de cyanure, la vitesse de sortie de Na+ assurée par la pompe diminue.
  • Cette vitesse augmente avec l’injection d’ATP.

Documents 1, 2 et 3 :

  • L’ATP nécessaire au fonctionnement de la pompe provient de la respiration cellulaire.

Documents 1 et 4 :

  • Sans glucose ou avec inhibiteur de la glycolyse, les différences de concentrations ioniques ne sont pas maintenues.

Documents 2, 3 et 4 :

  • Le glucose ou le pyruvate permettent de maintenir les différences de concentrations ioniques.

Eléments scientifiques issus des connaissances

  • La consommation d’ATP par la cellule est compensée par une synthèse par la chaîne respiratoire (ou voie respiratoire).
  • La glycolyse permet d’oxyder le glucose en pyruvate avec production d’ATP.
  • Les mitochondries utilisent le pyruvate lors du cycle de Krebs en produisant de l’ATP.
  • Le cyanure bloque la respiration cellulaire.

Démarche

Problématique : Comment les mécanismes énergétiques assurent le maintien des différences de concentrations ioniques pour une cellule nerveuse ?

 

Compréhension globale :

La respiration cellulaire permet, grâce à l’activité mitochondriale, la production d’ATP impliqué dans le maintien des différences de concentrations ioniques par l’intermédiaire de la pompe Na+/K+.

 

Problématique posée.

Compréhension du problème posé.

Extraction d’informations pertinentes des documents (cités).

Mise en relation des informations issues des documents et des connaissances.

Bilan clair proposé.

×