Correction du 3TP2.

3tp2

Présentation de l’enregistrement :

Les résultats sont visibles grâce à un graphique avec en abscisse le temps et en ordonnées, la fréquence cardiaque en coups par minute. De plus est indiquée la période d’activité physique modérée.

Observation 1 :

  • de 0 à 1 minute, le sujet est au repos. Il s’agit de l’expérience témoin.
  • On voit que la courbe est stable, indiquant une fréquence cardiaque de 80 battements par minute. C’est la fréquence au repos du sujet.

 

Observation 2 :

  • De 1 minute à 1 min 24 s, le sujet pratique une activité physique modérée.
  • On observe une croissance presque immédiate de la courbe, indiquant que la fréquence cardiaque passe de 80 à 100 battements par minute. La courbe continue à croître durant toute la période d’effort, arrivant à une valeur de 120 battements par minute.
  • Au cours d’un exercice physique, la fréquence cardiaque devient donc plus élevée.

 

Observation 3 :

  • De 1 minute 24 s à la fin de l’enregistrement, la courbe est globalement décroissante. A la fin de l’enregistrement, elle indique une fréquence de 100 battements par minute.
  • La fréquence cardiaque diminue lentement après un exercice physique pour retrouver progressivement sa valeur de repos. C’est la phase de récupération.
  • Conclusion :

Au cours d’un effort physique modérée, la fréquence cardiaque augmente.

 

On a observée que la fréquence cardiaque s’élevait durant un exercice physique. L’activité cardio-vasculaire augmente donc pendant un effort. L’hypothèse est validée.

×