Lexique du thème 3

3 TP 1 : La consommation de dioxygène selon l’activité physique

ExAO : Expérimentation Assistée par Ordinateur. Ensemble d'instruments de mesure reliés à un ordinateur par une interface et qui permettent de quantifier des phénomènes biologiques.

Expiration : mouvement respiratoire au cours duquel se produit l'expulsion de l'air contenu dans les poumons.

Fréquence : quantité d'un élément par unité de temps.

Fréquence respiratoire : nombre de mouvements respiratoires (inspiration et expiration) en une minute.

Inspiration : mouvement respiratoire au cours duquel de l'air entre de façon active dans les poumons.

VO2 : consommation de dioxygène par unité de temps et de masse.

VO2 max : consommation maximale de dioxygène par unité de temps et unité de masse. Le VO2 max est atteint quand la fréquence cardiaque est à son maximum. Il vaut 10 à 12 fois le volume consommé au repos.

Volume d’air courant : volume d'air qui est inspiré puis expiré à chaque mouvement respiratoire " normal ". Il est environ 0,5 L chez un adulte normal au repos.

 

3 TP 2 : L’activité cardiovasculaire et l’activité physique

Fréquence cardiaque : nombre de battements cardiaques (systole et diastole) en une minute.

Fréquence respiratoire : nombre de mouvements respiratoires (inspiration et expiration) en une minute.

Nutriments : substances alimentaires pouvant être directement assimilées. Ils sont le résultat de la digestion des glucides, protides, lipides et acides nucléiques.

3 TP 3 : L’organisation et le fonctionnement cardiovasculaire

Artères : vaisseaux sanguins conduisant le sang des ventricules aux organes. 

Capillaires : vaisseaux sanguins de très petit diamètre situés dans les organes. Les capillaires sont situés entre les artérioles et les veinules

Circulation générale : circuit du sang, qui propulsé par la contraction du ventricule gauche, passe dans la crosse aortique pour aller irriguer l'ensemble des organes.

Circulation générale en parallèle : circuit du sang ramifié permettant une redistribution du sang à tous les organes.

Cœur : vaisseau sanguin musculaire spécialisé qui assure le déplacement du sang dans l'appareil circulatoire. Il est constitué de 4 cavités: 2 oreillettes et 2 ventricules.

Double circulation en série : ensemble formé par la circulation générale et la circulation pulmonaire. Au sein de ce circuit, c'est le "même" sang qui circule.

Révolution cardiaque : cycle des contractions rythmiques du cœur. Une révolution cardiaque comprend une diastole (= phase de remplissage) et une systole (= phase d'expulsion du sang).

Sphincter : muscle à fibres circulaires entourant un orifice ou un tube et qui en assure l'ouverture ou la fermeture.

Veines : vaisseaux sanguins conduisant le sang des organes aux oreillettes.

3 TP 4 : Des paramètres physiologiques mesurés : activité cardiaque et pression artérielle selon l’activité physique

Diastole : période de la révolution cardiaque durant laquelle les oreillettes et les ventricules ne se contractent pas. C'est une phase de repos musculaire et de remplissage des ventricules.

Pression artérielle : pression exercée par le sang sur la paroi des artères.

Révolution cardiaque : cycle des contractions rythmiques du cœur. Une révolution cardiaque comprend une diastole (= phase de remplissage) et une systole (= phase d'expulsion du sang).

Systole : période de la révolution cardiaque qui correspond à la contraction du myocarde et à l'expulsion du sang.

Volume d’éjection systolique : volume de sang éjecté par le ventricule gauche au cours d'une systole.

3 TP 5 : La modulation du rythme cardiaque par le système nerveux

Bulbe rachidien : partie la plus postérieure de l'encéphale, située juste au-dessus de la moelle épinière. Il contient un certain nombre de centres régulateurs.

Effecteur : organe ou cellule différenciée réalisant une fonction en réponse à un signal qui peut être de nature nerveuse ou hormonal.

Message nerveux : données traduisant des stimuli ou contenant des ordres véhiculés par l'intermédiaire de cellules électriquement excitables, les neurones.

Nerfs parasympathiques : ensemble de fibres nerveuses qui transmettre le message nerveux du bulbe rachidien au cœur pour le modérer.

Nerfs sympathiques : ensemble de fibres nerveuses qui transmettre le message nerveux du bulbe rachidien au cœur pour le stimuler.

Neurone : cellule constituant l'unité de fonctionnement du système nerveux. Le neurone est spécialisé dans la création et la conduction de l'influx nerveux.

3 TP 6 : la pression artérielle, un système bouclé

Barorécepteurs : structures sensorielles qui transforment des variations de pression en message nerveux.

Boucle de régulation de la pression artérielle : ensemble des mécanismes qui permettent de maintenir la valeur de la pression artérielle autours d'une valeur de consigne malgré des variations dans l'activité physique.

Effecteur : organe ou cellule différenciée réalisant une fonction en réponse à un signal qui peut être de nature nerveuse ou hormonal.

Message nerveux : données traduisant des stimuli ou contenant des ordres véhiculés par l'intermédiaire de cellules électriquement excitables, les neurones.

Neurone : cellule constituant l'unité de fonctionnement du système nerveux. Le neurone est spécialisé dans la création et la conduction de l'influx nerveux.

3 TP 7 : les organes du mouvement et leurs blessures

Accident musculo-articulaire : événement qui atteint l'intégrité de l'articulation.

Claquage musculaire : rupture d'un grand nombre de fibres musculaires.

Déchirure musculaire : synonyme de claquage. 

Entorse : lésion d'une articulation dont les ligaments ont été étirés. 

Luxation : perte de contact totale des surfaces articulaires d'une articulation se produisant lors d'un traumatisme.

Tendon : partie terminale d'un muscle, qui permet l'insertion de ce dernier au niveau d'un os.

3 TP 8 : Le muscle strié squelettique, organe contractile.

Fibre musculaire ou myocyte : cellule de grande taille, de forme allongée, dont la longueur atteint plusieurs centimètres ; ensemble, les fibres musculaires constituent les muscles.

Muscle strié squelettique : tissu musculaire en relation avec le squelette. Les cellules musculaires qui le composent contiennent des stries au sein de leur cytoplasme. Ces muscles sont les acteurs du mouvement.

Date de dernière mise à jour : 27/11/2018