Correction du 3TP3

L’apport du dioxygène au corps est assuré par les mouvements respiratoires réalisés par les poumons. Ces mouvements respiratoires voient leur fréquence augmentée au cours d’un exercice physique afin de couvrir les nouveaux besoins des muscles. Le dioxygène ainsi récolté est pris en charge par les globules rouges du sang. Le sang est mis en mouvement par le cœur dont l’activité augmente avec l’activité physique. Le cœur fait la jonction entre la circulation pulmonaire et la circulation générale. Les deux circulations sanguines sont disposées en série donc la totalité du sang est oxygéné au niveau des poumons. La disposition de la circulation générale en parallèle ou en dérivation permet de modifier le flux sanguin dans les organes irrigués. De même, les sphincters pré-capillaires modifient le calibre des capillaires sanguins donc ils participent à adapter la perfusion sanguine selon les besoins de l’organe.

Date de dernière mise à jour : 31/10/2018