Correction du 2TP3.

Impact de l'utilisation du chlordécone

On a utilisé le chlordécone dans les bananeraies des Antilles pour se débarrasser d’un Insecte, le Charançon.

Le chlordécone est entraîné par le ruissellement dans l’eau des rivières où il est ingéré par les organismes aquatiques. Il s’y accumule. Il est donc présent dans la chaîne alimentaire et se retrouve ainsi dans l’alimentation humaine.

Sur l’Homme, le chlordécone peut provoquer des malformations congénitales, des troubles de la fertilité, des cancers (en particulier de la prostate et des leucémies).

Le chlordécone a été utilisé en grande quantité pendant des dizaines d’années et les sols en sont saturés. C’est un produit qui ne se dégrade pas et qui reste dans les sols pendant des centaines d’années. Il s’agit donc d’une pollution durable.

Les marées vertes

Les nitrates en agriculture sont utilisés pour augmenter la production.

Tous les nitrates utilisés dans les champs ne sont pas utilisés par les plantations. Par le ruissellement, ces surplus se retrouvent dans l’eau des rivières puis à l’embouchure des fleuves.

Sur les Algues vertes, les nitrates ont le même effet que sur les plantes cultivées : ils aident à la croissance.

Les Algues vertes accumulées entrent en putréfaction et produisent de l’hydrogène sulfuré qui est un gaz toxique (= poison cellulaire violent comme le cyanure) pouvant entraîner la mort très rapidement.

La prolifération des Algues vertes peut aussi entraîner l’eutrophisation du milieu (=l’asphyxie).

En enlevant chaque jour les Algues, on évite leur accumulation et donc la production de gaz toxique.

×